Introduction
Le passé
Le présent
L'avenir

Futures options
Photos Nan 1
Photos Nan 2



Clik to enlarge BLENDER au MILIA 2001 Le passé

Fonder une société employant plusieurs dizaines de personnes pour développer un logiciel distribué en 'freeware', est-ce bien raisonnable? En Hollande il semble que oui. NAN ( Not A Number ) a aujourd'hui plus de trois ans d'existence, se porte comme un charme et participe aux salons les plus prestigieux de la micro-informatique un peu partout dans le monde.

Au commencement était Néo-Géo, une des plus importantes sociétés Hollandaises travaillant dans le domaine de l'animation 3D et du dessin animé. La première version de Blender 3D est née dans le cadre de cette société pour répondre à des besoins spécifiques d'animation ( Cette première version était un ray-tracer ). Sous l'impulsion de Ton Rosendaal une seconde version ( En rendu scanline ) voit rapidement le jour en versions SGI, Linux et Unix's divers. Elle commence à être distribuée en freeware ce qui contribue à faire connaître les activités infographiques de la société Néo-Géo.

En mars 1998, Ton Rosendaal et Ian Ginn fondent NAN ( Not A Number ). Dans un premier temps la société poursuit des activités d'infographie en intensifiant le développement de Blender qui est alors plus ou moins financé par la vente en ligne du manuel de l'utilisateur et d'une 'ckey' permettant d'activer quelques fonctions supplémentaires du logiciel. Peu de temps après on recense déjà un peu plus de 100.000 utilisateurs et un million de visites sur le site.

Une adaptation pour Windows parfaitement réussie est rapidement créée, celle-ci permet au plus grand nombre de découvrir le logiciel.

Comme promis lors de l'instauration de la 'ckey', cette dernière disparaît lors de la sortie de la version finale de Blender ( Version 1.80a ) 100% débridée en juin 2000 et tous les souscripteurs recevront gratuitement le manuel 1.0 de Blender.

En 1999, l'adaptation sous Windows plus la gratuité totale du produit entraîne un succès qui déborde quelque peu les initiateurs du projet qui disposent de moins en moins de temps pour se consacrer aux activités d'infographie. Le développement de Blender devient l'activité principale. NAN est maintenant financée par ses deux fondateurs: Ton Rosendaal et Ian Gin en association avec NPM Capital N.V. Et Twinning Holding B.V.

En 2000, d'importantes sociétés d'infographie et multimédia soutiennent NAN dans un nouveau projet: Blender 2.0. La première version sortira en juiller 2000. La version 2.0 marque un changement radical dans l'évolution du logiciel qui s'oriente vers la création de jeux vidéo et d'animations interactives. NAN commence par devenir membre de la SCEI Tool's and Midleware Program. Le but final étant de créer un nouveau standard pour la création de jeux vidéos sur consoles. Plus récemment sont signés des accords de partenariat avec Sony Computer Entertainement, Ericson, Terraplay Systems, etc... Ces accords pour le développement d'applications client/serveur étendront le futur champ d'activité de Blender 2.0 aux plates-formes multi-joueurs sur internet.

Depuis l'an 2000 la société est en phase d'expansion internationale et dispose de bureaux au Japon, en Angleterre, en Allemagne et aux États-Unis.

Actuellement, la société NAN emploie plus de 30 personnes: Programmeurs, infographistes, managers, et vient de nommer un nouveau directeur du marketting. Ajoutons-y l'armée mondiale d'utilisateurs ( 225.000 utilisateurs recensés au 21/02/2001 ) qui inondent le web d'images, d'animations et de didacticiels en tant qu'agents de promotion et tout y-est.

Depuis sa création, le site de NAN a enregistré 2,3 millions de téléchargements.

Pas mal pour un freeware.